Magog et Mont Orford // Route des Cantons

Magog, sympathique petite bourgade au bord du lac Memphrémagog, porte son nom d’après les amérindiens Abenakis. Il existe d’ailleurs une légende amérindienne  laquelle un monstre préhistorique, nommé Memphré, habiterait au fond du lac. Le cousin de Nessie en somme. La situation géographique de Magog permet également une vue dégagée du Mont Orford et de sa station de ski.

IMG_1304

Le Mont Orford

IMG_20170922_172358

Les US de l’autre côté du lac

IMG_1300

Le même en hiver!

Magog est un des arrêts de la route des cantons. Bien que la majorité des bords du lac soient privés (comme souvent en Amérique du Nord), il y a cependant une allée piétonne publique qui permet une promenade sympathique. Cette allée fait partie d’une piste cyclable, la Route Verte, à partir de laquelle vous pouvez même aller jusqu’à Montréal si l’envie vous en prend.  On retrouve deux parkings payants (sauf en hiver) pour accéder à cette promenade.

L’autre intérêt de Magog est sa rue principale, pleine de boutiques indépendantes, de cafés et de restaurants. J’ai d’ailleurs fait le tour des cafés, qui sont très agréables pour buller et prendre son temps. Ils sont tous sur la rue principale.

Mes préférés :

La Shop : localisé dans une ancienne usine, un poil à l’écart du centre-ville, direction Ste-Catherine de Hatley, ce petit resto avec son bar îlot central dans un style industriel est mon chouchou. En dehors du café, ils ont des formules midi simples et bonnes, pas cher du tout (et sont spécialistes du « grilled cheese »).

 

 

Café chochoco : original, tout petit, et au fond d’une friperie (oui, oui), où vous pouvez déguster un savoureux chocolat chaud et un gâteau maison. On peut aussi y manger. Fermé les lundi et mardi.

 

 

Atelier C : pas très grand celui-ci non plus, tout en longueur, où on peut s’assoir à des comptoirs donnant sur une baie vitrée et observer la rue. L’atelier C propose de la restauration rapide et des gâteaux faits maison, sans gluten, du café et des bubble teas (il faudrait d’ailleurs que j’y goûte un jour à cette boisson !).

 

 

 

Restaurant les enfants terribles : cuisine canadienne, assez travaillée, très bon. Prix moyens, (plats entre 17 et 30 CAD).

Je traînais aussi au Caffucino, petite chaîne Sherbrookoise, car ils ont des horaires assez étendues, et la salle est asse sympa pour une chaîne. Ils proposent un service de restauration classique (pizza, salades, hamburgers), des gâteaux bien d’ici (cheesecake, carrot cake)…

En allant vers le Mont Orford : Café Noir, vous ne pouvez pas le rater, il a un gros donut planté devant. Producteurs de bagels, vous trouvez des pâtisseries bien grasses et des produits locaux. Ils ont une terrasse donnant sur une mini-rivière.

Le Mont Orford

Visible depuis Magog, petite montagne avec ses propres pistes de ski et remontées mécaniques.

IMG_1213

IMG_20170917_143959

IMG_20170917_145041

IMG_20170917_145830

Le parking de la station de ski est gratuit. Il y a plusieurs chemins pour arriver au sommet, plus ou moins raides. J’avais choisi la méthode raide et le chemin finit par passer par les pistes de ski, mais au moins on est en haut en une heure et quart.

Si vous êtes en mode flemme et que vous voulez quand même profiter de la vue, vous pouvez emprunter le télésiège, vous avez ensuite un petit tour panoramique qui vaut le détour, puis vous pouvez soit redescendre à pied soit reprendre le télésiège.

Le Parc National du Mont Orford a lui plusieurs entrées, payantes.

Sur la route : en partant vers le lac Orford, vous pourrez vous arrêter à la boutique Nature autochtone, qui regroupe de l’artisanat de toutes les tribus natives du Quebec, par contre amis des animaux, passez votre chemin ! Animaux empaillés, peaux de bêtes, cuirs, plumes… J’ai même trouvé une peau de tête de loup o_O.

Un peu plus loin, vous pourrez vous arrêter à la savonnerie de Diligences (parking départ de randonnées) artisanale, et avec des packaging qui donnent envie de tout acheter. Vous pourrez aussi prendre un café chez eux et pourquoi pas un brownie.  On continue ensuite notre route avec une magnifique vue sur le lac Orford.

En suivant le chemin des pères vers la gauche en sortant de Magog direction le mont Orford, vous trouverez l’abbaye de Saint Benoit du Lac, pas exceptionnelle en elle-même car elle est assez récente, mais vous pouvez la visiter (gratuit) et pourquoi pas acheter un peu de leur production (fromage, miel…).

Bon à savoir

  • Tous les cafés/restos cités sont sur la rue principale (c’est son nom) de Magog. Parking payant (parc-mètres) pour Chochoco, Caffucino, Atelier C. Sinon vous pourrez vous garer rue Saint Patrice Ouest (rue en parallèle).
  • Le site du Parc National ici
  • Le site du Mont Orford 
Publicités

Une réflexion sur “Magog et Mont Orford // Route des Cantons

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s