Santa Clarita

Ouh la menteuse, elle n’est même pas à Los Angeles même! Et ben non, mais je ne suis quand même pas très loin, 55 km du centre-ville exactement, à Santa Clarita, ville dont je ne connaissait même  pas l’existence avant d’y débarquer.

vue de santa claritapont ancien en fer et bois

Alors comment c’est là-bas? Et bien c’est très sympa, ça donne même envie en Californie tiens! La ville est entourée de collines et montagnes, ce qui lui donne un aspect très particulier. On y trouve un nombre importants de parcs et il est assez facile de se déplacer à pied sans avoir à emprunter les bords des routes (le trail est ton ami). C’est très familial et on s’y sent en sécurité.

Je me suis du coup un peu intéressée à son histoire. Je vous avoue qu’il n’a pas été simple de la trouver!

Disons qu’au commencement la Santa Clarita valley était habitée par les natifs Tataviam. La première expédition européenne est attribuée aux espagnols, en 1769. Le Golden Rush est arrivé quant à lui dans les années 1840.

 

Et que ne serait pas cette magnifaïque (sarcastique) époque du Far West sans son lot de bandidos? Santa Clarita Valley n’échappa pas à la règle avec Tiburcio Vasquez, qui sema la terreur dans la région, et qui avait son camp de base parmi de curieux rochers auxquels il a donné son nom (Vasquez Rock, je vous en parle ici).

Toute l’histoire (plus qu’exhaustive) de la région ici.

ensemble de panneaux en fer rouge indiquant les lieux historiques

Santa Clarita est également connue pour ses studios de cinéma, bien moins chers que ceux de Los Angeles. Il est d’ailleurs assez fréquent de croiser des tournages en cours (en se demandant « mais qu’est-ce-qui-se-passe? »). Il y en a d’ailleurs eu un dans la rue d’à côté, sauf que je n’ai ni compris le nom de la série, ni eu le courage d’attendre le début du tournage.

Une série en ce moment se déroule d’ailleurs dans la ville : Santa Clarita Diet avec Drew Barrymore. L’histoire d’une agent immobilière bien sous tous rapports qui se transforme progressivement en zombie, et qui dit zombie dit besoin de chaire humaine. Bien que j’aime les acteurs de cette série (enfin j’ai surtout regardé à cause de Nathan Fillon, aka Castle hein!), et qu’elle présentait sur le papier tout ce qui aurait pu me plaire (humour noir et décalé), et bien je n’ai pas du tout accroché au premier épisode! Je reprendrais peut-être plus tard, sachant qu’il m’est déjà arrivé d’adorer une série dont j’avais détesté les premiers épisodes.

Attention par contre, à ne pas regarder avec des enfants car c’est très gore.

La ville est traversée par la Santa Clara river, qui n’a de rivière que le nom comme vous pouvez le voir (en tout cas à cette période de l’année).

lit asseché de la rivière Santa Clara avec un mince filet d'eau

trail-nature
le chemin que j’emprunte régulièrement pour me déplacer dans la ville

Ah si, il y a également un parc d’attraction : le Six Flags Magic Mountain.

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de cette ville?

 

Publicités

Une réflexion sur “Santa Clarita

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s